• Interview entre Sabine et Kaylee des Voleurs d'âmes

    Sabine.: Gage ou vérité, Kaylee ?
    Kaylee.: C'est une interview, Sabine.
    Sabine.: [hausse les épaules] Vois-le comme une alternative. Gage ou vérité ?
    Kaylee.: On ne peut jamais choisir la bonne réponse à cette question, hein ?
    Sabine.: Pourquoi est-ce qu'il faut que tu fasses toujours un foin de toutes tes décisions ?
    Kaylee.: Comme tu veux. Vérité, alors.
    Sabine.: Disons – c'est une hypothèse – que tu apprenais que tu allais mourir dans quelques jours et que tu devais décider à qui iraient toutes tes affaires quand tu ne serais plus là. Qui hériterait de... oh, ton petit ami ?
    Kaylee.: Ça ne marche pas comme ça. Tu ne peux pas hériter d'une personne.
    Sabine.: Bien sûr que si. On hérite des enfants de parents décédés tout le temps.
    Kaylee.: Nash n'est pas un enfant et je ne suis pas un de ses parents.
    Sabine.: C'est pour quoi ce n'est qu'une hypothèse.
    Kaylee.: Non, ce n'est pas une hypothèse parce que... Enfin bref. Tu n'hériteras pas de Nash, quoi qu'il m'arrive.
    Sabine.: D'accord. Mais si tu devais mourir-
    Kaylee.: C'est mon tour. Gage ou vérité ?
    Sabine.: Gage.
    Kaylee.: Je voulais que tu dises vérité.
    Sabine.: C'est pour ça que j'ai dit gage.
    Kaylee.: Okay. Alors ton gage est de me dire la vérité.
    Sabine.: [lève les yeux au ciel] Ça, c'est vraiment bidon...
    Kaylee.: C'est toi qui a commencé.
    Sabine.: Pose ta question.
    Kaylee.: Quelle est la pire chose que tu as faite ?
    Sabine.: Je ne comprends pas la question. La pire, mais selon quelle échelle ? Les dommages financiers, les dégâts matériels, l'impact psychologique, le nombre de lois violées ? Il va falloir que tu sois plus spécifique.
    Kaylee.: C'est pas une question difficile. Qu'est-ce qui te fait te sentir coupable ?
    Sabine.: D'accord, je ne dis pas que c'est vraiment de la culpabilité – je ne suis pas tout à fait sûre de savoir ce que ça fait – mais je ne me sens pas très fière d'avoir dit à Nash que tu ne voulais pas aller au bal de promo parce que tu as peur d'avoir l'air plate comme une limande dans une robe de soirée.
    Kaylee.: Sabine !
    Sabine.: Mais c'est la vérité ! Si vous êtes faits l'un pour l'autre, ne devrait-il pas savoir ce dont tu as peur ? Et puis c'est une inquiétude justifiée.
    Kaylee.: Mais ce n'est pas à toi de t'en inquiéter !
    Sabine.: [baisse les yeux sur sa poitrine] Dieu merci.
    Kaylee.: C'est pas ce que je voulais dire.
    Sabine.: À mon tour. C'est une facile : zinc ou bois
    Kaylee.: Zinc ou bois ?
    Sabine.: Le cercueil. Celui pour ton enterrement hypothétique.
    Kaylee.: On arrête avec les questions sur la mort.
    Sabine.: D'accord. Alors la mode. Combien de temps Nash devra-t-il ne porter que du noir ?
    Kaylee.: Tu veux que je vienne te hanter ?
    Sabine.: Si je réponds, c'est à nouveau mon tour ?
    Kaylee.: Non, c'est mon tour, et tu n'as pas le droit de me l'enlever.
    Sabine.: Tu ne t'accroches à ton tour seulement parce que tu sais que je le veux.
    Kaylee.: Ça n'a absolument aucun sens.
    Sabine.: C'est vrai que tu es si pure et lumineuse que tu brilles dans le noir ?
    Kaylee.: C'est vrai que tu lances un cri et que tu te précipites dans un coin dès qu'on allume la lumière ?
    Sabine.: Ha ! C'était pas trop mal.
    Kaylee.: Merci, je m'entraîne. Mais pour rendre le mérite à qui il appartient, tu fais une belle cible.
    Sabine.: Toi aussi. Il se pourrait que tu me manques quand tu ne seras plus là. Toujours en hypothèse.

    Traduction de Lothfleur d'une interview du blog Chasing Words

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 20:07
    Pas mal ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :